[Test] Bakumatsu ROCK

Bakumatsu Rock Ultra Soul | Llamalikereviews

J’ai découvert Bakumatsu ROCK lors de la diffusion de l’anime en 2014 et ce qui m’en était resté était le gros n’importe quoi à base de vêtements qui explosent au son de chansons de rock et une relecture de cette époque troublée façon Gintama mais avec des idols.

Six ans plus tard me voilà à tester le jeu vidéo dont est issu l’anime.

Bakumatsu Rock

Fiche technique

Bakumatsu ROCK
Développé par Marvelous Interactive
Date de sortie initiale : Février 2014
Classification : Cero B (12 ans et plus)
Support : PSP et PSVita




Synopsis

Ah, parce que il y a un scénario ?

Donc on suit Ryoma Sakamoto (pas n’importe qui en vrai) qui après avoir échoué à une audition, décide de créer un groupe de rock en opposition au Shinsengumi et dont les membres les plus illustres chantent la Heaven’s Song. Oui, on parle bien d’une baston rock vs pop où nos héros vont s’affronter à coup de chansons et de vêtements qui s’arrachent.

Anachronisms? A-OK in Bakumatsu Rock: Ultra Soul | Michibiku

Gameplay

J’espère que vous êtes parés aux jeux de rythme. Et aux musiques d’idols/rock japonais. Sinon, ben vous ne risquez pas d’apprécier Bakumatsu ROCK. C’est un pur jeu de rythme particulièrement hardcore pour les néophytes.

Il y a bien une partie visual novel interactive dont les choix ne donnent pas de réelle importance dans le déroulé des évènements, à l’exception de quelques dialogues. L’objectif du jeu est en effet d’obtenir le plus de fans afin de battre le Shinsengumi en terme de popularité. Pour cela, il faut assurer dans des phases de jeu de rythme ; plus vous obtenez de bonnes notes, plus votre nombre de fans augmentera. Pas plus compliqué.

Graphismes

Le parti pris graphique est à l’image du jeu : clairement déjanté. Les personnages s’expriment à travers des bulles et quelques petites animations se déclenchent durant les dialogues.

Avis

Mais qu’est ce que c’est ce truc ? Voilà ma réaction quand j’ai découvert Bakumatsu ROCK en 2014. Et mon avis n’a pas changé, même avec le jeu vidéo. D’autant plus que la partie « histoire » est quand même un gros morceau du jeu et qu’elle est loin d’être d’un intérêt certain. C’est complètement barré, carrément con à certains moments même. Ce n’est donc pas ce que vous retiendrez.

En revanche, côté jeu de rythme, Bakumatsu ROCK tient ses promesses avec une certaine difficulté. Et encore j’ai joué sur PSP mais sur PSVita la liste des trophées demandent de finir les chansons dans toutes les difficultés avec un rang A. Et ça c’est une autre paire de manche et un défi que les plus téméraires relèveront.

Enfin, ce n’est pas un jeu de rythme que je conseillerai à tous. Déjà, à cause de l’histoire complètement perchée mais aussi parce que musicalement il faut une certaine tolérance aux chansons japonaises. A réserver aux fans des seiyuus.

Bilan

Histoire

Note : 0.5 sur 5.

Ecriture

Note : 1 sur 5.

Gameplay

Note : 4 sur 5.

Graphismes

Note : 3 sur 5.

Bande sonore

Note : 4 sur 5.