Les fan-traductions ou comment chercher la merde.

Rappelez-vous, il y a un an déjà, je vous faisais la morale sur le sujet. Plot twist : toutes mes craintes sur ce type de projet se sont avérées vraies. Je ne suis pas devin mais j’ai un certain sens de la logique.

Rappel des faits. Il y a un an, un groupe de fans d’otome games lancent plusieurs projets : la traduction du portage PSVita de Diabolik Lovers ainsi que du fandisc de Collar x Malice fraîchement sorti au Japon. A l’époque, je fais déjà savoir mon problème, surtout avec CxM Unlimited dont le jeu original est sorti en 2017 en version anglaise. Cet otome game a eu un certain succès alors autant dire que la sortie du fandisc sous nos latitudes n’est pas un rêve : il sortira, c’est certain.

Les mois ont passés et évidemment, comme prévu, Aksys Games annonce la localisation anglaise de Collar x Malice Unlimited sur Switch pour l’année 2020. Changement de plateforme certes mais une sortie qui n’était pas difficile à anticiper. Et vous savez quoi ? Le groupe de fans a décidé de continuer de traduire le jeu malgré cette sortie. Mais attention, uniquement la version PSVita et toujours avec leur stupide règle de sécurité…

Et voilà qu’en cette fin d’Août, le groupe annonce qu’il arrête la traduction d’otome games (à l’exception de Collar x Malice Unlimited…on y reviendra plus tard) après avoir découvert que la fameuse règle de sécurité imposée pour les patchs a complètement merdée. Devinez quoi ? On savait que ça allait merdé.

En effet, le groupe demandait, pour l’accès au patch, que chaque joueur prouve son achat du jeu. Sauf que voilà, une fois le patch dans les mains de quelqu’un, rien ne l’empêche de le diffuser et de le donner à d’autres…Et oui, la fameuse règle de confiance ne marche que dans un sens et sur Internet elle n’existe tout simplement pas.

Visiblement le groupe veut continuer la traduction de Collar x Malice Unlimited et de publier le patch en privé mais avec le fiasco qu’ils viennent de subir, il est certain que la même chose se reproduira, avec des effets encore plus dévastateurs. Diabolik Lovers ne sortira jamais chez nous donc commercialement, on ne peut pas parler d’une grande perte mais pour Collar x Malice, les choses sont différentes.

Si le patch venait a être leaké sur internet, il est certain que les ventes de la version Switch vont subir un sacré revers. C’est pour cela que j’écris cet article et je pense qu’il est temps qu’Aksys Games soit au courant de ce projet. Le marché des otome games est fragile, on ne peut pas se permettre de connaître un échec commercial à cause de ça. D’autant plus que la confiance des développeurs est maigre avec de nombreux scandales depuis des années. On ne peut pas se mettre à dos Otomate au risque de voir disparaître toute possibilité de sorties de leurs titres chez nous.

Et si vous voulez jouer aux otome games, apprenez le japonais et amusez-vous même à faire votre apprentissage avec cette liste. Après tout, c’est bien mieux d’apprendre en s’amusant 🙂

3 réflexions au sujet de « Les fan-traductions ou comment chercher la merde. »

  1. Merci pour l’article !

    Je suis assez d’accord avec l’intention mais je pense tout de même avoir un avis un peu plus nuancé.
    Peut être que pour une personne expérimentée une fantrad ne peut être que nuisible pour l’éditeur/developpeur, enfin le jeu d’un point de vue global.

    Après pour un total néophyte cela peut être un point d’entrée, en tout cas ça l’a été pour moi. Que ce soit en terme d’animé, de visual novel et certain genre de niche dans lesquels je dépense pas mal d’argent aujourd’hui.
    On peut pas demander à un profane d’apprendre le japonais pour un genre qu’il ne connait pas mais après avoir fait brûler la passion en lui c’est tout a fait envisageable.

    Enfin aujourd’hui ces genres de niche sont peut être un peu plus democratisé et on peut trouver des points d’entrées légaux.

    J'aime

    1. Merci de ton avis !
      Comme je l’ai dis, la fantrad de DiaLo pose moins problème (le jeu sortira jamais) mais celle de CxM Unlimited reste problématique vu que le jeu va sortir prochainement. Après, on a eu tellement de soucis avec les développeurs à cause des fantrads. Les affaires Starry Sky et Black Wolves Saga sont la preuve que les développeurs n’y vont qu’un encouragement au piratage. Je ne peux que leur donner raison surtout que maintenant on a des éditeurs qui localisent des otome games. Comme tu l’as dis, on a des points d’entrées légaux, ça serait dommage de ruiner ça.

      J'aime

  2. C’est pas la peine de sortir un patch, se groupe n’a qu’à poster la traduction sur un blog indépendant et puis voilà. Diabolik Lovers a déjà été entièrement traduit par des traducteurs sur Tumblr, y a que les After Story de Haunted Dark Bridal qui manquent.

    Personnellement je ne me fierait pas trop à Akys, avec eux ça passe ou ça casse, déjà que dans Code Realize ils font des fautes d’orthographes qu’ils ne corrigent même pas. On a vu la catastrophe qu’à donné la traduction de Norn9, celle de Psychedelica est réussi mais le problème c’est qu’ils y a des passages où ils ont reproduit le même texte et même Collar X Malice premier du nom à des problèmes. J’espère qu’ils vont en profiter pour corriger cela pour le portage sur Switch. Je me méfie grandement des compagnies de traduction occidentales. Pour moi plus il y a de traducteurs et mieux c’est, cela permet de faire un comparatif. En tout cas ils n’ont pas intérêt à foirer la traduction de Pio Fiore No Banshou, mais le fait que quelqu’un se dédie à traduire le jeu indépendamment (c’est pas un patch hein !) est une bonne roue de secours.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s