Vous aimez les otome games ? N’achetez pas vos goodies en convention !

Foutre du Ken ga Kimi partout, c’est ma vie.

Japan Expo, c’est dans quelques semaines. On le sait, cette convention n’est pas que expositions, conférences et dédicaces. C’est surtout un énorme supermarché consacré à la culture asiatique. Et forcément les boutiques sont là pour faire leur marge, parfois de façon pas très clean.

Je vais ici parler UNIQUEMENT des goodies en lien avec la culture otome. Même si cette dernière reste essentiellement de niche, les goodies se déploient de plus en plus en convention. Je vais dans ma seconde partie étendre mon avertissement aux sites internet qui profitent de cet aspect pour vendre beaucoup plus cher.

Japan Expo 2018

Les conventions : repaires de la contrefaçon

Commençons avec ce qui fâche : les goodies en convention c’est beaucoup le fait de la contrefaçon. Celle-ci s’est étendue jusqu’à avoir pignon sur rue dans des boutiques spécialisées dans la culture japanime et malgré les très nombreuses mises en garde, elle reste présente sur notre sol.

Outre l’aspect purement juridique, la contrefaçon est un marché parallèle qui ne rapporte pas un sou aux compagnies officielles. Vous pensez égayer vos vitrines et vos murs mais au final, vous ne faites qu’entretenir un marché de contrebande.

Vous vous demandez si les otome games sont sujet à la contrefaçon ? Et bien oui. Les licences les plus populaires ont droit aux goodies contrefaits. A la différence de goodies officiels qui ont droit à des malfaçons scandaleuses, du côté de la culture otome, on est plutôt sur de la création de produits originaux utilisant des illustrations non libres de droit.

L’inexistence de marché localisé pour les otome games d’un point de vue goodies fait que les contrefaçons proviennent de marchés parallèles sans parler des fabrications plus « artisanales ». Le marché des goodies « officiels » reste cantonné au Japon exclusivement, ce qui rend leur accès restreint.

De ce fait, si vous voyez des goodies de licences « otome » à Japan Expo ou autre convention, soyez attentifs ! Il y a très peu de chance (voire, aucune) que ce soit des goodies officiels.

Les sites de goodies, une bonne affaire ?

En marge des conventions, internet n’est malheureusement pas épargné. Entre contrefaçons et produits officiels vendus dix fois plus cher, on ne sait à quel saint se vouer. Je vous dirais d’éviter Ebay et autres marketplaces. Entre prix scandaleusement élevés et de provenance douteuse, vous risquez d’être déçus. Le mieux pour les goodies est de se tourner vers les sites « officiels » et revendeurs agrées (Amazon, Stella Worth, Animate etc).

Le problème de certaines boutiques en ligne, c’est que les prix pratiqués ne reflètent aucunement la réalité. Badges, clear files, straps ne coutent que quelques euros. Les sets de badges peuvent revenir à une petite dizaine d’euros pour une collection complète mais pas plus ! Les artbooks, si tant cher à une époque coutent entre 20 et 30€ si je me base de mon expérience sur Amazon Japan. Pourtant il n’est pas rare d’en trouver à plus d’une centaine d’euros. Méfiance.

La raison des prix aussi abusés vient de l’aspect « marche de niche » sur des licences qui, certes, ne rapportent par des millions à leurs éditeurs. C’est encore pire pour les licences otomes les plus confidentielles où l’existence même de goodies devient un mythe…(j’ai jamais pu en trouver à prix potable pour Koezaru wa akai Hana).

Aliexpress : la grosse arnaque

Difficile de passer à côté de ce site web marchand qui vend de tout et de n’importe quoi. Et incroyable, on y trouve aussi des goodies de licences otome ! Sauf que voilà, TOUT ce qui est vendu là-bas c’est de la contrefaçon. Et je dis TOUT parce que les illustrations sont tout simplement volées, que ce soit les officielles que les fanarts. Oui, oui, les vendeurs ont aucun scrupule à utiliser les fanarts pour produire badges, t-shirt, sacs, porte-clés, peluches ou coussins.

Alors oui les prix sont vraiment super attractifs, voire carrément normaux pour ce genre de goodies mais ce n’est absolument pas de l’officiel sans parler de la qualité très douteuse notamment au niveau de l’impression des illustrations. Cela ne se voit pas forcément sur les photos et c’est encore pire pour les coussins et dakimakuras où la qualité textile doit craindre à mort.

N’achetez JAMAIS sur Aliexpress. Que ce soit des figurines ou diverses babioles, ce ne seront jamais des produits officiels.

Acheter à prix réel, est-ce possible ?

Question autant cruciale que notre passion est couteuse. Je vous réponds pourtant : oui, on peut acheter au même prix que les japonaises. Il faut juste mettre un peu les mains dans le cambouis. Déjà, il faut connaître les sites éditeurs de vos otome games préférés. La plupart ont des boutiques officielles comme Skit Dolce pour Rejet. Le site marchand Stella Worth est même spécialisé dans la culture otome. Amazon Japan vend aussi beaucoup de goodies.

Deux problèmes vont se poser. Le premier : les boutiques n’expédient souvent pas à l’étranger et il faudra passer par un service dit proxy comme Buyee. J’utilise ce dernier parce que il est intuitif et qu’il prend en charge l’achat sur de très nombreuses boutiques en ligne japonaises. Grâce aux services proxy, vous avez donc accès aux goodies exclusifs sur les boutiques officielles sans devoir attendre de devoir acheter, parfois à prix d’or sur d’autres sites internet.

Le second problème est lui purement d’ordre logistique : les goodies sont souvent vendus en quantité limitée. C’est encore pire pour les otome games vu la taille du marché. J’ai même du précommander ma taie d’oreiller Ken ga Kimi ! D’ailleurs, si vous n’achetez pas le jour-même ou dans la semaine, vous avez le risque de voir votre produit être sold out ad vitam æternam ou presque.

Une différence de prix assez importante entre deux sites…

Les prix moyen de goodies

Badges, porte-clés, straps et clear files : entre 2 et 5 euros. Les sets de badges peuvent couter une dizaine d’euros.

Posters, walls scrolls : à partir de 10 euros. La légende prétend que les walls scrolls sont censés être chers mais c’est du gros mytho. Sur Amazon Japan j’ai eu celui de Prince of Stride pour 8 euros.

Acrylic stands : autour de 10 euros. Des sets peuvent se vendent mais la majorité du temps ces figurines de verre sont vendues à l’unité.

Artbooks : environ 30 euros. C’est le prix moyen constaté sur Amazon Japan où j’ai acheté ceux de Ken ga Kimi. Pareil, la légende qui prétend que les artbooks sont des livres chers n’est pas avérée.

Le reste : Les serviettes de bain coutent environ 40 euros. Les dakimakuras peuvent aller jusqu’à 100 euros. Tout dépend de la licence mais sachez que ce genre de produit doit être clean, surtout si vous l’utilisez au quotidien donc n’achetez jamais en convention ce genre de produit, ni même sur Ebay.

L’achat d’occasion

Oui, vous pouvez acheter, sur certains sites, des goodies d’occasion. Est-ce que je vous le conseille ? Non. Le risque, même avec un reconditionnement de la part de la boutique, est d’avoir un produit qui n’est de toute façon pas neuf avec ce que cela peut impliquer derrière : odeur de tabac, illustrations abîmées (surtout sur les wall scrolls, les serviettes et les dakimakuras) ou état vétuste. D’autant plus que l’occasion ne garantit pas, pour ce genre de produits, des prix plus attractifs.

En dehors des jeux vidéo, je vous déconseille fortement l’achat de goodies d’occasion.

Conclusion

Acheter des goodies issus de licences otome reste compliqué et si vous voulez soutenir vos séries préférées : privilégiez absolument les sites officiels afin d’acheter au meilleur prix. Evitez ABSOLUMENT d’acheter en convention, surtout si c’est pour avoir des goodies qualité caca qui ne remplissent même pas les poches des auteurs.

Soyez également méfiant des prix pratiqués sur Internet et renseignez-vous au maximum !

2 réflexions au sujet de « Vous aimez les otome games ? N’achetez pas vos goodies en convention ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s